Baranger François – Dominium mundi livre 2

Dominium Mundi, tome 2 par Baranger

2205. C’est le débarquement. Les troupes de l’Empire Chrétien Moderne se déploient dans les plaines arides d’Akya du Centaure.À l’arrière, Albéric Villejust organise la rébellion qui gronde parmi les inermes.De leur côté, Tancrède de Tarente et Clorinde ont retrouvé l’amour, une foi inébranlable, et comptent mener à bien leur mission, au nom du tout-puissant Pape Urbain IX. En tant que méta-guerriers, la prise de l’ultime tombeau du Christ repose en grande partie sur leurs épaules.Mais sous l’implacable soleil centaurien, rien n’est gravé dans le marbre. Alors que les rebelles se cachent et s’organisent dans le désert, que les Atamides se révèlent plus dangereux que prévu, les luttes de pouvoir s’intensifient et des forces nouvelles s’agitent dans l’ombre. De ces zones obscures dépendront l’avenir d’Akya, des nouveaux Croisés et, à plus grande échelle, de peuples entiers…

Télécharger le fichier epub

Nationalité : France
Né(e) à : Ermont, Val-d’Oise , le 28/09/1970
Biographie :

François Baranger est illustrateur, concept-artist et écrivain français.

Après ses études artistiques, il travaille quelque temps comme graphiste dans le jeu vidéo, puis se lance, en 1998, dans la réalisation de courts-métrages d’animation. L’un d’eux, « Antebios », sera primé au festival Imagina en 1999 et connaîtra une diffusion internationale à la télévision.

À partir de 2004, François Baranger revient à sa formation initiale de dessinateur en entamant la création d’une série de bande dessinée intitulée « Freaks Agency » (2005-2006), inspirée de l’univers de l’écrivain américain HP Lovecraft, dont il est un admirateur. La série connaîtra un succès d’estime.

En 2005, il commence à réaliser des couvertures de roman, notamment dans l’édition jeunesse, puis pour la littérature de genre. En 2007, il participe comme concept-artist à la préproduction du jeu vidéo « Heavy Rain » (Quantic Dream), pour lequel il réalisera plus d’une centaine d’illustrations. À partir de ce projet, le travail de designer devient l’essentiel de son activité d’illustrateur.
Son travail de concept-artist est particulièrement remarqué sur le film de Christophe Gans, « La Belle et la Bête » (2013).

Parallèlement à ces activités, François Baranger élabore un long roman de science-fiction, dont l’écriture lui prendra une dizaine d’années. Le roman s’intitule « Dominium Mundi » et s’inspire, entre autres, du poème épique « La Jérusalem délivrée » (Le Tasse, 1581). Il est publié en deux tomes en 2013 aux éditions Critic, et reçoit un excellent accueil, critique et public. Il est nommé pour plusieurs prix littéraires et paraît au format poche en 2016, dans la collection Science-fiction des éditions Pocket.

« L’Effet Domino » (2017) est son premier thriller.

son site : http://www.francois-baranger.com