Baranger François – Dominium mundi livre 1

Dominium mundi, livre 1 par Baranger

2202. Né des cendres d’une conflagration planétaire, l’Empire Chrétien Moderne règne sur une Terre ravagée et irradiée. Urbain IX, pape tout puissant, contraint les populations à vivre selon un mode de vie médiéval, restaurant ainsi le Dominium Mundi. Sous son impulsion, un vaisseau colonisateur est envoyé vers Alpha du Centaure, dans l’espoir d’y trouver de nouveaux territoires pour l’humanité. Lorsque les passagers abordent une planète et son peuple, les Atamides, le choc est grand. Mais ce n’est rien en comparaison d’une découverte encore plus bouleversante : le véritable tombeau du Christ ! Guidés par leur foi inébranlable, les missionnaires tentent de s’en emparer, en vain. Les indigènes les massacrent. Sur Terre, la nouvelle se répand comme une traînée de poudre. Deux ans plus tard Urbain IX achève d’armer un gigantesque vaisseau, le St-Michel, capable d’abriter un million d’hommes. Pour Tancrède de Tarente, le Méta-guerrier héros des champs de bataille, et Albéric Villejust, le génie de l’Infocosme enrôlé de force, débutera une Croisade sanglante vers une nouvelle Jérusalem… Les événements feront-ils bégayer l’Histoire ?

Télécharger le fichier epub

Nationalité : France
Né(e) à : Ermont, Val-d’Oise , le 28/09/1970
Biographie :

François Baranger est illustrateur, concept-artist et écrivain français.

Après ses études artistiques, il travaille quelque temps comme graphiste dans le jeu vidéo, puis se lance, en 1998, dans la réalisation de courts-métrages d’animation. L’un d’eux, « Antebios », sera primé au festival Imagina en 1999 et connaîtra une diffusion internationale à la télévision.

À partir de 2004, François Baranger revient à sa formation initiale de dessinateur en entamant la création d’une série de bande dessinée intitulée « Freaks Agency » (2005-2006), inspirée de l’univers de l’écrivain américain HP Lovecraft, dont il est un admirateur. La série connaîtra un succès d’estime.

En 2005, il commence à réaliser des couvertures de roman, notamment dans l’édition jeunesse, puis pour la littérature de genre. En 2007, il participe comme concept-artist à la préproduction du jeu vidéo « Heavy Rain » (Quantic Dream), pour lequel il réalisera plus d’une centaine d’illustrations. À partir de ce projet, le travail de designer devient l’essentiel de son activité d’illustrateur.
Son travail de concept-artist est particulièrement remarqué sur le film de Christophe Gans, « La Belle et la Bête » (2013).

Parallèlement à ces activités, François Baranger élabore un long roman de science-fiction, dont l’écriture lui prendra une dizaine d’années. Le roman s’intitule « Dominium Mundi » et s’inspire, entre autres, du poème épique « La Jérusalem délivrée » (Le Tasse, 1581). Il est publié en deux tomes en 2013 aux éditions Critic, et reçoit un excellent accueil, critique et public. Il est nommé pour plusieurs prix littéraires et paraît au format poche en 2016, dans la collection Science-fiction des éditions Pocket.

« L’Effet Domino » (2017) est son premier thriller.

son site : http://www.francois-baranger.com