Les Chutes de Joyce Carol Oates (Textualités)

J’ai découvert Joyce Carol Oates. Enfin. Je lorgnais dans sa direction depuis quelques temps. Une autrice prolifique. Une autrice douée et surdouée. Un monde à découvrir. Un autre. Difficile de choisir parmi la quantité de publications de Joyce Carol Oates. Des romans noirs. Des sagas gothiques. Un titre pourtant se dégage, Blonde, une œuvre « à part » : mauvaise pioche que l’exception pour découvrir une littérature. Alors je m’interroge, je recherche, j’examine, je tends l’oreille : « Un des meilleurs Joyce Carol Oates », « Pas mal pour entrer dans l’univers Joyce Carol Oates », « Un bon Joyce Carol Oates sans être l’un des plus poignants », « Un grand Joyce Carol Oates »… J’erre au milieu de ces titres inconnus, je tâtonne, j’hésite, je bloque sur ma décision et je remets à plus tard. Mais un titre devient familier, un titre primé, encensé. Je me lance.

Continuer la lecture…

Tout afficher

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s