Fontevraud ou le repos d’Aliénor (Globe-trottine)

Quand Aliénor d’Aquitaine meurt à Poitiers en 1204 à l’âge de 82 ans, elle est emmenée à l’abbaye royale de Fontevraud pour y être enterrée auprès de son second mari, Henri II d’Angleterre, et de son fils préféré Richard Cœur de lion. C’est ici qu’elle a passé ses dernières années. Et pourtant, Fontevraud n’est pas demeurée seulement le lieu de repos d’Aliénor d’Aquitaine. Comme son illustre hôte, Fontevraud a eu plusieurs vies, d’abord cité monastique, nécropole royale, puis pénitencier et aujourd’hui centre culturel.

Continuer la lecture…

Tout afficher

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s